Le 23 novembre 1978, nous quittait dans la discrétion la plus totale, Aït Ouarab Mohamed Idir Halo plus connu sous le nom d'El Hadj M’Hamed El Anka. Monument du patrimoine national, maître au génie incomparable, El Hadj M’Hamed El Anka était né le 20 mai 1907 à la Casbah d’Alger, au sein d’une famille modeste.

 

Il rejoint au mois de Ramadhan de 1917 l’orchestre du Cheikh Mustapha Nador, un des pilier du Melhoun, qui remarqua sa passion et son sens inné du rythme. Après le décès de son maître, Nador, le 19 mai 1926, El Anka pris le relais dans l’animation des fêtes familiales. 

 

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, El Anka va être convié à diriger la première grande formation de musique populaire de Radio Alger

à peine naissante, musique populaire qui allait devenir, à partir de 1946, «Chaâbi» grâce à la grande notoriété de son promoteur, El Anka.

 

En 1955, il fait son entrée au Conservatoire municipal d’Alger en qualité de professeur charge de l’enseignement du Chaâbi. Ses premiers élèves

vont devenir tous des cheikhs à leur tour, assurant ainsi une relève prospère et forte.

 

La grande innovation apportée par EI-Hadj El-Anka demeure incontestablement la note de fraîcheur introduite dans une musique réputée mono vocale qui ne répondait plus au goût du jour. Son jeu instrumental devient plus pétillant, allégé de sa nonchalance et sa capacité à mettre la mélodie au service du verbe était unique.

 

Il interpréta ainsi près de 360 poésies (qaca’ïd) et produit environ 130 disques. Même mort, le maître continue à conquérir les cœurs aujourd’hui encore...

Le maître de la chanson Chaâbi, le chanteur le plus adulé de son temps.

Le Cardinal, comme le surnommaient ses fans.

 

El Anka continue d’être adulé par ses admirateurs et des jeunes talents à l’avenir prometteur. Il inspira d’ailleurs des générations d’artistes comme, Boudjemaâ El Ankis, AmarEzzahi... pour ne citer que ceux-là.  Il aura, à son actif, plusieurs œuvres, toutes aussi belles et riches les unes que les autres.

 

El Casbah se souvient...